UBH. Le chocolat.13.12.22

Quand boire du chocolat ou en manger, nous plonge dans les lointains des civilisations de l'Amérique d'avant Christophe Colomb. Alors le chocolat était pimenté, vanillé mais amer, sans aucune douceur...
Boisson des dieux le XocolAtl, Eau Amère, fut aussi par ses fèves sèches le Dollar ou l'Euro des Aztèques dont la domination, dans leur attente du retour d'un grand dieu blanc et barbu qui advint en Cortez, est, avec la Conquête Espagnole, donc chrétienne, aux origines du Mexique actuel.
Boisson des dieux donc des rois, le chocolat dont la mode devait passer mais ne passa pas, contribua à la constitution des empires coloniaux et fut amélioré par les goûts éduqués des milieux de Cour qui l'apprécièrent comme tonique crêmeux, onctueux, doux, sucré, arômatisé aux épices chauds et aux parfums de l'Orient. Le chocolat participa ainsi à ce qui caractérise nos 17ème et 18ème siècles européens, la Civilisation des Moeurs par la sociabilité policée et cultivée...

Liste des Émissions

occitanie
cnra
figeac
grand-cahors
cahors
radio-arra_fr
Ministere_de_la_culture
grand-figeac

Hébergement : Infomaniak
Direction de publication : J.-F. Chaval

site : Barthelemy